3 questions à Bertrand Hugoo, Marketing Green and Ecodesign lead, nouveau président de l’association P.E.P.

3 questions à Bertrand Hugoo, Marketing Green and Ecodesign lead, nouveau président de l’association P.E.P.

A l’issue de son Assemblée Générale, Bertrand Hugoo a été élu président de l’Association P.E.P. Un certain nombre de priorités ont d’ores et déjà été fixées pour inaugurer ce nouveau mandat…

 

1) Vous avez récemment rejoint le programme PEP ecopassport®. Quel a été votre regard sur son rôle au sein du monde des déclarations environnementales ?

Je pense que PEP ecopassport® a une position unique parmi les opérateurs de profils environnementaux. Ceci est largement reconnu, nous devons donc, maintenant que les bases sont construites, pousser cet avantage en Europe. La qualité technique de notre programme, son organisation, sa gouvernance et son système de vérification sont des grands atouts.

 

2) Après le succès des lancements du PCR édition 3 et de la base de données numérique, quelles sont les nouvelles ambitions du programme PEP ecopassport® ?

Nous allons compléter le PCR par des PSR de plus en plus adaptés au plus près de nos produits et métiers ; se rapprocher des opérateurs de profils environnementaux en Europe, pour une plus grande reconnaissance mutuelle. Beaucoup de choses ont déjà été initiées et devraient aboutir rapidement. Nous avons également commencé à nous rapprocher des organismes américains, pour, là aussi, une meilleure connaissance et reconnaissance de PEP ecopassport®.

3) L’arrivée de nouveaux adhérents marque t’elle un tournant dans l’histoire du programme PEP ecopassport® ?

Absolument ! L’ouverture du troisième collège à d’autres organismes que des industriels ou des associations professionnelles est un grand pas en avant pour mieux se coordonner. Par exemple avec les organismes de vérification et possédant des bases environnementales que nous utilisons. Mais ce n’est qu’un début !